Ne vous laissez pas tromper par sa jolie bouille… Cet ordinateur est une bête de puissance.

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été un utilisateur de PC et donc de Windows. Pour ceux qui me connaissent, je n’avais jamais été tenté de passer sous macOS. Pour des raisons toutes simples :

  • Les MacBook comme les PC tournaient grâce à un processeur Intel.
  • Les MacBook coûtaient une blinde alors qu’il était possible de retrouver les mêmes secs sur des PC Windows.
  • En fait, les MacBook étaient juste beaucoup trop cher pour ce qu’ils offraient…

Comme vous pouvez le constater, chacune de mes raisons est exprimée au passé… et c’est parce que toutes ces raisons ont été balayées par Apple en 2020 avec le début de leur passage sous architecture ARM.

Chart de l’Apple M1

Déjà dès ce moment, le MacBook commençait à me faire de l’œil, mais en tant qu’ingénieur logiciel, je ne les estimais pas suffisamment pro et c’est certes très subjectif mais le design était plutôt awful pour moi.

Puis vint la cuvée 2021 avec les nouveaux M1 pro et M1 max et je sautai le pas pour un MacBook Pro 14 M1 pro.

Les procesesseurs M1 Pro et M1 Max

Je vous parle donc dans cet article de mon retour d’expérience 1 mois après être passé sous du côté obscur de la pomme.

Prise en main

Dès le premier contact avec cet ordinateur, on ressent tout de suite qu’il respire la qualité et surtout qu’il est fait pour durer. Il respire la solidité, on ressent bien là la qualité Apple.

L’ordinateur se ressent un peu en main, mais honnêtement, j’ai pu prendre en main des MacBook pro 13″ et la différence de poids est vraiment négligeable. Si vous venez d’un MacBook pro 13, vous serez en territoire connu je pense.

Une autre raison qui me poussait jusqu’à présent à ne pas me tourner vers un MacBook, ce sont les ports. Les MacBook depuis 2016 n’ont que des ports USB-C. Pour moi qui ai toujours, été sous Windows, c’était une véritable aberration. Surtout que mon précédent laptop, un Dell XPS 15 2019 disposait d’une panoplie de ports (2x USB A, 1x USB-C, 1 port HDMI ainsi qu’un lecteur de carte SD).

Alors ce MacBook ne fait pas aussi bien de mon point de vue, vu qu’on a encore très souvent besoin de port USB-A et que je pense qu’avec ce nouveau format, il aurait été bien d’en mettre un, mais grâce à la présence d’un port HDMI, vous n’aurez pas besoin d’un adaptateur pour connecter un écran externe. En plus, vous disposez de 3 ports thunderbolt 4 qui vous garantissent les meilleurs débits pour vos périphériques USB.

2 ports USB-C, la prise mini jack et le magsafe
Le lecteur de carte SD, 1 port USB-C et le port HDMI

Vous disposez en plus d’un port magsafe qui vous garantit que votre ordinateur sera safe si vous vous prenez les pieds dans le câble. Le câble sera retiré et vous n’entraînerez pas l’ordinateur vers une chute certaine.

Il est par ailleurs à noter qu’il vous est aussi possible de recharger ce laptop avec n’importe lequel des ports USB-C.

L’écran 🖥

Pour faire simple, il s’agit là du meilleur écran que j’ai eu à utiliser sur un ordinateur portable. Il est extrêmement lumineux, incroyablement beau et les couleurs sont juste magnifiques.

L’écran de cette cuvée utilise la technologie mini-led.

Pour vous expliquer, ce dont-il s’agit, voyez-le comme plusieurs petits écrans, pouvant gérer la lumière émise individuellement, mis bout à bout afin de créer un écran tout simplement sublime.

Les couleurs sont à couper le souffle. Surtout lorsque vous regardez une vidéo HDR… C’est juste magnifique.

J’avais jusqu’à présent toujours préféré des dalles mates afin que l’éclairage direct sur l’écran (soleil, plafonnier…) ne soit pas un souci s’il m’arrivait de travailler en extérieur. L’écran de ce MacBook ne dispose pas d’un traitement mat, mais vous n’aurez jamais à vivre le phénomène de l’écran miroir comme on l’appelle affectueusement. L’excellente luminosité de l’écran vous permet de parer à tout type d’éclairage direct.

Dernier point, mais non des moindres, cet écran est un écran promotion. Si vous êtes familier des appareils et technologies de la marque à la pomme, vous savez déjà de quoi il s’agit, mais pour les autres, promotion est une technologie adaptative du taux de rafraîchissement de l’écran, permettant de tomber jusqu’à 1i/s lorsque le contenu affiché est statique et de monter jusqu’à un ahurissant 120 i/s lorsque le contenu affiché s’y prête.
Alors, on ne remarque pas tant de différence de prime abord, mais après un moment passé à utiliser un écran promotion, tout les autres écrans vous semblent beaucoup plus… lent.

Les performances 💪🏽

La version que j’ai est le base model (modèle de base) M1 pro: 16 cœurs neural engine, 8 cœurs CPU , 14 coeur GPU, 16 giga de RAM et 512 giga de SSD.

Les specs de mon MacBook

Il est par ailleurs possible de configurer cette cuvée jusqu’a atteindre 10 cœurs CPU, 32 cœurs GPU, 64 giga de RAM et 8 To de SSD… De quoi engendrer une sérieuse hémorragie au compte bancaire, mais si vous en avez l’usage, why not 😅?

L’écran de configuration du MacBook pro

Bien, pour en revenir à la version que j’ai, c’est assurément l’ordinateur le plus puissant que j’ai eu à utiliser à ce jour. Ne croyez pas que je n’ai eu que des laptops d’entrée de gamme, mon précédent laptop était un DELL XPS 15 2019 en core i7 avec une carte GTX 1650… Une véritable bête de course comme j’aimais à dire mais il n’arrive en aucun cas à la cheville de ce MacBook.

Étant ingénieur logiciel, il m’arrive très régulièrement de compiler du code mais aussi de travailler avec Photoshop, Premiere pro (que je commence à abandonner au profit de Final cut) et Lightroom et le verdict est sans appel. Tout s’exécute beaucoup plus vite et l’ordinateur ne semble jamais s’essouffler. Même lorsque vous être à court de RAM (ce qui arrivera souvent avec ce modèle de base), vous ne sentirez jamais de ralentissement, car le SSD est alors utilisé pour suppléer à la RAM et du fait de la vitesse d’écriture et de lecture dudit SSD, utiliser cet ordinateur au quotidien est un véritable régal.

Pour vous donner un exemple de l’amélioration dont je suis témoin au niveau des performances, un même projet Node.js qui mettait entre 1 min sur mon Dell XPS et jusqu’à 5 minutes sur un autre laptop milieu de gamme pour être compilé met moins de 30 secondes sur ce MacBook… Et je rappelle que ce n’est que le modèle de base.

Le point le plus impressionnant, c’est peut-être le thermal management sur cet ordinateur. Il ne chauffe presque jamais. Et même lorsqu’il lui arrive de le faire, ça reste parfaitement supportable. Je ne dirais même pas qu’il chauffe, mais qu’il tiédit tant, c’est en dessous de ce que je pouvais connaître avec mon XPS. Mais là où il enfonce les clous, c’est que vous avez l’impression que les ventilateurs ne tournent jamais… C’est juste dingue, mais pour moi qui ai toujours utilisé des laptops sous Windows, même lorsque vous ne faites rien d’intensif, les ventilateurs se mettent en marche et c’est juste énormément annoying.

L’incident qui m’a définitivement fait franchir le pas a été cette fois où j’ai mis mon XPS en cette veille et qu’à mon réveil le matin, j’entendais les ventilateurs tourner… Je ne parle même pas de toutes ces fois où je mettais l’ordinateur en veille ou en veille prolongée et qu’à la sortie de veille, il était déchargé… Juste contrariant.

Alors je ne dis pas que les ventilateurs ne tournent jamais, mais même lorsqu’ils se mettent en marche, l’ordinateur reste toujours parfaitement silencieux. C’est simple, en 1 mois, et même lorsque tgPro me dit que les ventilateurs sont en marche, je ne les ai jamais entendu… Pas une seule fois… Et ce même en collant mes oreilles à l’ordinateur.

Fun fact, j’ai eu à installer Windows 11 via un outil de virtualisation, parallels et c’est bien simple, le système est encore plus réactif que sur un PC Windows… Et je rappelle qu’il s’agissait d’une machine virtuelle…

Dernier point à souligner, contrairement aux laptops sous Windows, les performances restent les mêmes que vous soyez sur secteur ou sur batterie. Vous n’aurez donc pas besoin de rester branché à une prise secteur afin d’obtenir les meilleures performances possibles et pourrez réaliser des tâches lourdes en déplacement, d’autant plus que l’autonomie est juste fantastique.

Si je n’ai qu’un regret, c’est de ne pas avoir upgrader les specs afin de prendre 32 giga de RAM au lieu de 16. Du fait de mon utilisation, la pression sur la mémoire augmente très rapidement et je me retrouve à utiliser énormément de mémoire swap.

Utilisation de la mémoire swap par le M1 pro

L’autonomie 🔋

Les produits Apple promettent généralement une excellente autonomie. J’ai toujours eu des iPad et Apple promets toujours une autonomie de 10 h sur ses iPad qui est généralement plus ou moins respectée.
Sur ce MacBook, Apple garantit une autonomie de 11 h lorsque vous faites de la navigation sans fil ou jusqu’à 17 h sur Apple TV.

Alors, vous retrouverez énormément de tests sur YouTube vantant l’autonomie de cet ordinateur dont une vidéo de Linus Tech Tips montrant que le MacBook peut tenir plus de 20 h écran allumé. Cependant, l’autonomie d’un laptop est avant tout fonction de l’usage que vous en fait et je peux vous assurer qu’en usage réel, vous n’atteindrez jamais ces 20 h d’utilisation.

Ce que je peux vous assurer en revanche, c’est que vous pourrez sortir avec votre laptop entièrement chargé et être assuré de ne jamais avoir besoin d’une prise de toute la journée.

C’est simple, dans mes cas d’utilisation classiques (programmation sous Node.js et React, plusieurs fenêtres dans mon navigateur ouvertes, Datagrip, Telegram, WhatsApp, Git,…) je tenais environ 3 h dans les meilleurs des cas avec mon Dell XPS avec naturellement des performances en deçà des performances normales (Windows et utilisation sur batterie obligent.).

Après 6h de coding, la batterie est encore à 74%

Avec ce MacBook, je tiens généralement plus de 8 h et je suis encore à environ 30 ou 40 % d’autonomie. Autant dire que si vous n’avez pas un usage aussi intensif que moi, vous tiendrez facilement plus d’une journée sans avoir besoin de recharger votre ordinateur.

Audio

Je ne suis pas un audiophile alors je me contenterai juste de dire que c’est assurément les meilleurs haut parleurs sur PC que j’ai eu l’occasion d’utiliser. Vous pourrez par exemple faire la misère à vos voisins bruyants en mettant le son au maximum ou mettre de la musique dans votre salon rien qu’en utilisant votre MacBook. Le son m’a l’air très clair est extrêmement précis… Du moins en comparaison de tout ce que j’ai connu sur laptop jusqu’à ce jour.

Il est aussi doté d’une prise jack pour les périphériques audio requérant plus de puissance pour fonctionner de façon optimale. Difficile pour moi de vous faire un retour sur ce point par contre, car je n’utilise que des casques sans fil. Vous trouverez cependant énormément de vidéos sur Internet qui aborde ce point et dans l’ensemble, les promesses sont tenues.

Conclusion

Ce qu’il faut retenir, c’est avant tout que ce laptop est juste excellent.

Il est puissant, a un écran juste magnifique, une qualité audio excellente, des performances de haut vol et surtout une autonomie jusqu’à présent jamais vu sur un laptop aussi puissant et qui n’est supplantée que par la version 16″ à ce jour.

Par contre, il est important de souligner que tout le monde n’a pas besoin de cet ordinateur. Il a certes tous les superlatifs cités plus haut, mais si vous savez que vous n’en aurez pas l’usage, il est inutile de songer à prendre cet ordinateur. Pour rappel, on parle d’une version de base à 1999 $ hors taxes.

Si vous souhaitez vous prendre un MacBook, je ne saurai que trop vous recommander le MacBook air M1 qui reste excellent et qui surtout vous promet une autonomie encore meilleure que ce MacBook pro M1 pro. Vous pourrez l’avoir en version de base à moins de 1000 $ (999 $ officiellement) mais il est même possible de l’avoir en dessous grâce aux offres reconditionnées par Apple. Vous pouvez aussi vous le procurer localement dans la boutique de MrGadget à un prix extrêmement intéressant sans passer par la case import. Surtout éviter tous ces MacBook d’ancienne génération équipé de processeur Intel qu’on vous vendra parfois à prix d’or (un MacBook pro core i5 de 2017 avec 8 go de RAM vendu à 550 000 F par exemple) et dont l’achat ne saurait se justifier aujourd’hui.

Si par contre vous avez un usage approchant du mien, je peux vous assurer que vous serez pleinement satisfait de ce MacBook 😁.

Dernier point, si vous faites énormément de tâches graphiques intensives (Blender, After effects,…) cet ordinateur n’est clairement pas pour vous… Du moins pas avec ces specs. Il vous faudra vous tourner vers la version équipée d’un processeur M1 max.

Mes seuls problèmes à ce jour restent liés au système d’exploitation, mais ce sera l’objet d’un autre article ou d’une vidéo 😉.